Transmettre mon entreprise

Anticiper pour mieux transmettre

La vie n’est jamais un long fleuve tranquille et les chefs d’entreprise le savent mieux que quiconque : on ne décide pas sur un coup de tête de vendre son entreprise.
Les motivations de la cession d’une entreprise peuvent être très différentes : départ en retraite du dirigeant, souhait de réaliser un patrimoine professionnel, envie de changer d’orientation professionnelle, lassitude, difficultés conjoncturelles de l’entreprise…

Ce n’est pas au moment du départ en retraite qu’il faut réfléchir à la cession mais bien en amont, au moins deux à cinq ans avant l’échéance ; il en va de même si la cession n’a pas pour motif la retraite du dirigeant.

Pourquoi ?

D’abord parce qu’en tant que chef d’entreprise, vous vous êtes complètement investi depuis de nombreuses années en temps, en argent, en énergie et aussi…affectivement !
D’autre part, il faut bien constater que le marché de la cession d’entreprises artisanales est actuellement fortement déséquilibré : en l’absence de transmission familiale ou par un salarié, en moyenne, il n’y a qu’un seul repreneur pour 5 offres de cession d’entreprises dans notre département.

Ne pas négliger les délais relatifs à la négociation

Enfin, ne pas négliger les délais relatifs à la négociation et la rédaction des actes à voir avec les professionnels du Chiffre, du Droit et du Patrimoine (experts-comptables, avocats et notaires) : protocole d’accord avec clauses particulières, suspensives ou résolutoires, acte de vente, donation ou donation-partage en cas de transmission familiale…

La volonté de transmettre impose par ailleurs que vous vous êtes projeté personnellement après la cession en termes de « passage de relais » avec le repreneur (possibilité de convention de tutorat), en sachant que la situation ne devra souffrir d’aucune ambiguïté : au bout de cette période, le repreneur sera le seul maître à bord et il faudra « raccrocher ».

En sachant que plus vous vous y prendrez tôt et plus vous aurez de chances d’atteindre vos objectifs.
De plus, ne restez pas seuls. La transmission d’entreprise étant une opération complexe, l’intervention de conseils externes est indispensable.

Votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat est à votre disposition pour vous informer, effectuer un Diagnostic et un Accompagnement Transmission de votre entreprise (PASS TRANSMISSION) permettant de la situer (points forts et points d’amélioration), de l’évaluer, de la présenter à des repreneurs et aux partenaires bancaires. Si vous le souhaitez, nous pouvons déposer une offre de cession sur nos sites Internet dont entreprendre.artisanat.fr au niveau national, nous assurons une mise en relation en garantissant des critères de confidentialité.